[Revue de presse] Ultra-droite antisémite : bras de fer rue Raphaël !

Publié le

[Revue de presse] Ultra-droite antisémite : bras de fer rue Raphaël ![Revue de presse] Ultra-droite antisémite : bras de fer rue Raphaël !

Photos de presse et extrait de l'article du journal Zoomdici.fr.

👉 Article complet disponible en cliquant ici.

 

Bras de fer rue Raphaël

YVAN BENEDETTI : FIGURE DE L'ULTRA DROITE RADICALE

Ancien élu du comité central du Front National, il en sera exclu pour s'être ouvertement proclamé "antisioniste, antisémite et anti-juif". Il prend alors la tête de "l'Oeuvre Française", formation politique ultra nationaliste et ouvertement pétainiste puis du parti nationaliste français.

Les partisans nationalistes n'avaient pas continué jusqu'à la place et s'étaient arrêtés rue Raphaël, à la librairie de Maxime Sanial : "Les Arts Enracinés", qui accueille une conférence d'Yvan Benedetti en fin d'après-midi. "Ma librairie a été vandalisée, une première fois dans la nuit de jeudi à vendredi par des tags, puis cette nuit, la vitrine a volé en éclats par un jet de pavé, pourtant nous n'avons jamais eu de problèmes avec la police et la justice", explique-t-il. De nombreux partisans, "une cinquantaine", selon Maxime Sanial,  venus de toute la France s'étaient donnés rendez-vous dans la cité ponote pour se retrouver mais également pour assister à la conférence : "Je viens de Marseille mais je ne cherche pas la bagarre" dit l'un d'entre eux. La police maintenait les militants antifascistes à quelques mètres de la librairie. Certains élus étaient présents : "Nous sommes venus en simples citoyens, ce combat face à ces fascistes est au-dessus des partis", souligne Pierre Marsin.
"Nous allons continuer notre combat contre cette ultra droite et nous nous retrouverons samedi prochain, même heure, même combat".

Publié dans Mobilisations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article