Coup d’Etat sanitaire : des organisations CGT « se dissocient et condamnent » l’appel à l’apaisement social des confédérations syndicales et patronales !

Publié le

Coup d’Etat sanitaire : des organisations CGT « se dissocient et condamnent » l’appel à l’apaisement social des confédérations syndicales et patronales !

Un texte commun, rendu public le 20 mars et signé par les 5 confédérations syndicales et les 3 organisations patronales du pays, a provoqué la colère des syndicalistes CGT à travers le pays.

Cette déclaration commune, signée par le Bureau confédéral de la CGT, est un véritable appel à l’union, au nom de la crise, entre les patrons et les ouvriers. Ce document « [entend] affirmer le rôle essentiel du dialogue social », et « mettre en œuvre tous les moyens indispensables à la protection de la santé et de la sécurité des salariés devant travailler ».

En réponse, une déclaration commune signée par plusieurs organisations CGT (et ouverte à signatures) a été publiée.  En réalité, la publication de ces deux déclarations matérialise une divergence totale sur l’analyse de la crise, la gestion par le pouvoir et les perspectives à donner.

Dans une déclaration commune, plusieurs organisations CGT s’indignent de la signature confédérale au bas d’un document de collaboration de classe

Notons pour commencer que l’adresse publique publiée le 20 mars a été signée par plusieurs Unions départementales CGT (Bouches-du-Rhône, Val-de-Marne, Nord, Cher, Tarn-et-Garonne, Alpes-de-Haute-Provence) et par les fédérations CGT des Services Publics et des Industries Chimiques. Le document est également signé par quatre membres de la direction confédérale de la CGT.

Au 24 mars, on comptabilise ainsi  seize organisations CGT supplémentaires (et 4 membres supplémentaires de la direction confédérale) qui se sont ajoutées à la liste des signataires de la déclaration commune.

La C.G.T Educ'action 43 de Haute-Loire (tout comme la C.G.T Educ'action Académique de Clermont-Ferrand) a signé, s'associe et partage cet appel ci-dessous :

Coup d’Etat sanitaire : des organisations CGT « se dissocient et condamnent » l’appel à l’apaisement social des confédérations syndicales et patronales !

Publié dans SDEN43, Mobilisations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article