[contribution congrès] C.G.T : pour que les choses soient dites !

Publié le

[contribution congrès] C.G.T : pour que les choses soient dites !

A la veille du 52ème Congrès de la C.G.T, Jean-Pierre PAGE, syndicaliste à Air France durant de nombreuses années et ancien secrétaire général de l'Union départementale des syndicats C.G.T du Val-de-Marne, nous propose un éclairage sur les débats qui traversent actuellement l'organisation.

"Le Monde du travail fait face à un déficit de luttes, d'ambitions et d'organisation. Cela pèse sur l'état d'esprit général des travailleurs et sur le rapport des forces en France, en Europe et dans le monde.

Après plus de vingt ans de reculs, une torpeur s'est abattue sur la principale organisation syndicale française.
Où en est la C.G.T, ce syndicat de luttes que nous aimons, au premier rang du combat des cheminots, des électriciens, des Carrefour, d'Air France et des personnels de santé ?
Comment fédérer les actions en cours pour mettre en échec Macron, les patrons, Bruxelles ?
Le syndicalisme rassemblé est-il toujours d'actualité ?

Dans les rangs de la C.G.T, de nombreuses questions se posent sur ses orientations comme sur ses affiliations internationales à des organisations conciliatrices et réformistes comme la CES en Europe, ou la CSI internationalement.
Or cette nouvelle période des luttes de classes impose de débattre, partager et agir sans ostracisme avec ceux qui ont les mêmes objectifs et valeurs, comme par exemple avec la Fédération Syndicale Mondiale (F.S.M).

Le 52ème Congrès confédéral de la C.G.T en 2019 à Dijon doit contribuer à ce bilan, cette mise à jour et ce droit d'inventaire.
La C.G.T doit, comme elle l'a toujours fait, prendre parti pour demeurer la grande organisation de classe, de masse, démocratique et indépendante dont les travailleurs ont plus que jamais besoin".

Achat en ligne ici :

https://editionsdelga.fr/produit/cgt-pour-que-les-choses-soient-dites/

Publié dans FSM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article