Journée internationale contre la discrimination raciale

Publié le

Journée internationale contre la discrimination raciale

À l’occasion de la Journée internationale contre la discrimination raciale, la FSM réitère sa position ferme contre toutes les formes de discrimination raciale. La FSM, fidèle à ses principes internationalistes, ajoute sa voix à celle de ses 95 millions de travailleurs affiliés du monde entier, quels que soient leur origine, leur sexe, leur religion, leur couleur de peau ou leur âge.

Il n’y a pas de place pour la discrimination raciale dans le mouvement syndical. Des discriminations raciales ou d’autre forme sont produites et maintenues afin que les monopoles, les sociétés transnationales, les mécanismes impérialistes et les gouvernements réactionnaires garantissent leurs intérêts et maintiennent l’exploitation de classe. Les organisations et idéologies nazies, néonazies et racistes sont des instruments du système capitaliste et des ennemis de la classe ouvrière et des couches populaires.

Nous exprimons notre plus profonde solidarité de classe avec les millions de travailleurs immigrés, avec les millions de réfugiés confrontés à la double exploitation, non seulement en tant que membres de la classe ouvrière, mais également en tant qu’immigrés. Tous les travailleurs, étrangers ou locaux, sont frères et sœurs de classe et nos luttes sont communes, sans distinction de nationalité, d’origine, de couleur de peau ou de religion. On doit créer un front commun et forger l’unité de classe, sans divisions ni discriminations imposées par les forces dominantes. Une forte lutte de classe des travailleurs peut vaincre la discrimination raciale, le racisme et la xénophobie.

Le Secrétariat de la Fédération Syndicale Mondiale (F.S.M)

http://www.wftucentral.org/communique-de-la-fsm-sur-la-journee-internationale-contre-la-discrimination-raciale/?lang=fr

Publié dans FSM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article